9782363260628_w300

Un recueil de nouvelles de Julie-Anne de Sée, aux éditions Tabou.

MON AVIS : J’ai déjà chroniqué Julie-Anne de Sée avec son roman « L’année des amours buissonnières ». Ici, changement de décor, puisqu’on sort du cadre du roman et qu’on entre dans le recueil de nouvelles. Douze, pour donner le chiffre.

Elles ne sont pas disparates. En fait, elles constituent une unité, car elles illustrent toutes un aspect, ou plusieurs, des sept péchés capitaux. Je sais bien que nous devons tous les connaître, mais au cas où, je les rappelle :

-L’orgueil, l’avarice, l’envie, la colère, la luxure, la gourmandise, la paresse.

Ces nouvelles embrassent (si j’ose dire) toutes les situations de la littérature érotique, depuis les rencontres sur la plage jusqu’aux messages sur les sites Internet. Une grande variété donc, dans les thèmes.

Cependant, je dirais que les récits ont peu d’importance. L’auteure nous propose surtout des exercices stylistiques, parfois de haute volée, à base de descriptions érotiques sans le moindre tabou. C’est bien écrit, raffiné, recherché. Bref, ça vaut la lecture, pour les éventuel(le)s candidat(e)s. Pour ma part, je l’avoue : je suis davantage client des romans, avec un début, un milieu et une fin. Je me sentais donc plus à l’aise dans « L’année des amours buissonnières ». Question de goûts. Ce recueil me convient tout aussi bien, car il a le mérite de proposer de la vraie littérature, avec un effort d’écriture. À lire.