annéeamoursbuisson4

Un roman contemporain de Julie-Anne de Sée, publié chez les Éditions du 38, en 2016.

THÈME : Camille Depresle et Camille Depresle sont homonymes, sauf que l’un est un homme et l’autre une femme. Ils entretiennent une amitié sincère et se rencontrent deux fois par semaine. Une amitié et rien d’autre. Parce que Camille, le masculin, est homosexuel. Pendant un an, ils vont tenir une sorte de journal à deux, notant leurs dîners, leurs voyages, leurs expériences professionnelles, leurs aventures sentimentales et sexuelles. Ce parcours les emmène en Amérique, en Angleterre, à Méribel, et ailleurs. Tous deux croient trouver l’amour, et sont déçus à chaque fois.

MON AVIS : Après « L’année de tous les dangers », voici « L’année des amours buissonnières ». À peine moins périlleux. Encore un bouquin que j’ai découvert grâce à Facebook, et que j’ai beaucoup aimé.

Tout d’abord, je dois souligner l’originalité de la démarche de l’auteure. Prendre deux personnages et les suivre simultanément pendant une année entière, en décrivant leurs activités respectives. Il fallait y penser. D’abord surpris, le lecteur finit par accrocher et suit les protagonistes.

Ensuite, ce livre se distingue par un élément que j’apprécie, et de plus en plus rare : une parfaite maîtrise de la langue française. Ce fait, qui devrait être évident dans la littérature, est devenu si inhabituel qu’on le remarque et qu’on l’applaudit.

Pour ma part, j’avoue sans complexe que je vais sombrer dans l’égoïsme, car les passages que j’ai préférés sont ceux dans lesquels je me suis reconnu. Par exemple, ces pots de départ au bureau accompagnés de discours interminables : j’aurais pu les écrire moi-même ! Ou bien cette corvée annuelle des fêtes de Noël : je connais. Ou bien le récit hilarant d’un séjour linguistique aux U.S.A., qui m’a rappelé des souvenirs (pas aux U.S.A., mais ailleurs).

Parce que « L’année des amours buissonnières » est un conte sur notre vie quotidienne. On y retrouve nos villes, nos rues et avenues, nos stations de radio. Notre univers quotidien transformé en décor de l’intrigue. Le roman n’est pas vraiment érotique, plutôt sentimental, mais il aborde sans détour tous les sujets de la société actuelle. Avec franchise, car les hommes s’y font pas mal égratigner, et les femmes aussi. On se reconnaît aisément dans les personnages et dans leurs aventures, à la fois intéressantes et banales. À la lecture, je me suis dit que cela ferait un bon sujet de scénario pour un téléfilm de France3 : le bouquin en a l’allure et les éléments. Peut-être l’auteure tentera-t-elle sa chance.