https___cdn

C'est dans le IIème arrondissement. Une rue perdue, une porte qu'on remarque à peine. Et là, au sous-sol, c'est le Soum-Soum. Théâtre d'une autre époque, surgi des années 50. Un de ces endroits où les spectateurs sont presque sur la scène et les artistes presque dans la salle.

En ce moment, il y a "Le Bouge". Non pas une pièce, mais un spectacle de cabaret digne de l'âge d'or de ce genre. Vous prenez quatre fille super-sexy, vous les mettez devant le rideau et ça éclate. Sur le rythme des grands classiques américains ou français, on a droit à une explosion de musique et de glamour. Pour donner un aperçu, le dernier numéro, sur l'air de "Fever", est simplement TOR-RI-DE !!!

Moi, j'étais venu pour voir Nausicaa Raymond, que je connais depuis dix ans, mais je dois dire que les quatre nanas nous bluffent par leur punch et leur audace.

Un spectacle pareil, ça vous regonfle le moral et vous redonne confiance en vous-même et en l'avenir.