20245431_10155617181174306_4775198136728400761_n

Dans la série les aventures d'un écrivain, voici le dernier épisode en date. Vous l'avez sur la gauche, en forme de photo.

En un mot comme en cent, j'ai retrouvé un de mes livres sur Price Minister. Je le récupère, car l'éditeur a fermé et ça peut être utile de constituer un stock. Vlan, quand je le reçois et que je l'ouvre, je tombe sur ce que vous voyez ! Une dédicace de ma main. Autrement dit, cet exemplaire, je l'avais offert à quelqu'un. Je ne sais plus à qui. Mais à quelqu'un, avec une dédicace. Et ce quelqu'un s'en est débarrassé en le revendant. S'est-il au moins donné la peine de le lire, avant de le revendre ? Pas sûr.

J'avoue que je ne sais comment réagir. D'un côté, je dois constater avec satisfaction que mes romans circulent, ce qui prouve qu'ils ne sont pas restés dans des caves. D'un autre, que voulez-vous que je vous dise ? Pour ma part, quand on m'offre des livres dédicacés, je les conserve. Certaines personnes préfèrent s'en débarrasser, de la manière la plus inélégante. On peut entrevoir avec cela l'importance qu'elles accordent à nos créations littéraires.

Et le plus beau est que je ne suis pas au bout de mes surprises : en continuant à farfouiller dans les sites, je suis certain que j'en trouverai encore.