18486317_10155400776414306_1987272343600252847_n

Je connais bien le quartier de Montparnasse, et pour cause : pendant longtemps, une éternité, il fut mon fief personnel, celui où je promenais ma jeunesse.

Pourtant, j’avoue sans honte que je ne connaissais pas la Charrette Créole. Je l’ai découverte hier soir, au hasard d’un rendez-vous entre copains. Il est vrai qu’elle ne s’avère guère facile à trouver : la rue Jules Chaplain est planquée dans un coin, non loin du métro Vavin. On peut même passer devant sans la remarquer, tant la façade est petite et discrète. Une fois à l’intérieur, on découvre que l’espace est plus grand qu’il y paraissait, et qu’il y a même un sous-sol.

En résumé, c’est une bien belle surprise. La famille qui tient le lieu se révèle sympa, hospitalière et dynamique. Ensuite, il s’agit réellement d’un restaurant de cuisine de l’Océan Indien et non d’une sorte de copie artificielle. Par les temps qui courent (ou ne courent pas), c’est à signaler. Alors, on a droit à du poulet boucané, du riz frit, du requin, et autres mets qui, il faut l’admettre, se retrouvent rarement sur d’autres tables. Une soirée exotique au sens plein du terme.

Une seule réserve : les portions sont un peu copieuses. Il faut vraiment avoir un estomac de fer pour ingurgiter ces quantités ! Je suppose que peu de clients se plaindront. D’autant que l’ambiance est au diapason : vers minuit, la musique et la danse règnent en maîtres.

Moi, j’ai aimé, et je conseille. Si vous passez par Montparnasse, faites un détour.

La Charrette Créole – 15 rue Jules Chaplain – 75006 PARIS – Métro Vavin -