IMG00221Curieuse vie que la nôtre. Si vous m'aviez dit qu'un jour j'irai au Bus Palladium, je vous aurais évidemment traité de fou.

Eh bien, j'y étais hier soir. L'occasion de découvrir enfin ce mythique haut-lieu de la nuit parisienne. Mon impression ? Tout cela fleure bon une autre époque. La salle et l'environnement semblent jaillir tout droit des années 60. Pour faire plus vrai, on y trouve même une figure aujourd'hui démodée : un chauffeur de salle. Vous savez, le type qui monte sur la scène et fait tout un pataquès simplement pour présenter la chanteuse.

La chanteuse ? Julia Palombe. Elle proposait un concert original, puisqu'elle présentait une chose qui n'existe pas : son prochain album, pas encore en vente. Alors, puisque je suis témoin, je peux vous le dire : c'est super. Les chansons sont autant de tubes en puissance. Une riche création de la rockeuse de diamant, qui demeure une bête de scène.

J'ai suivi le concert. Ensuite, j'avoue que je ne suis point resté, car les karaokés ne sont point pour moi. Mais j'ai été au Bus Palladium. J'aurais au moins fait ça dans ma vie.