couv-products-58197 « Train de nuit » est un recueil de nouvelles, du genre fantastique, édité par The Book Edition. Il se décompose en dix nouvelles. La première, « Train de nuit », donne son titre au recueil. L’auteure, Corine M., avait déjà publié un roman auparavant.



J’AI BIEN AIMÉ : Corine M. a fait des progrès spectaculaires par rapport à « Démon des brumes », auquel je n’avais personnellement pas trop accroché. Le style s’est considérablement amélioré et les dialogues le rendent plus vivant. Les nouvelles retiennent l’attention par leurs sujets. Je ne suis pas d’accord avec le mot « étrange » qu’on peut lire sur la quatrième de couverture : ici, nous sommes complètement et résolument dans le fantastique, celui des hallucinations, des fantômes, du gothique, des loups-garous et du voyage astral. Autant d’éléments avec lesquels l’auteure bâtit une dizaine de récits qui ont le mérite de la variété, mais qui participent tous de la même ambiance fantastique. J’ai aimé l’idée générale du recueil, les choix narratifs et les personnages habilement conformes à ceux que nous croisons dans la vie réelle. Chaque nouvelle est un petit monde en soi. On notera aussi le zeste d’érotisme qui parsème quelques histoires et ajoute au plaisir de la lecture. En fait, le recueil est simplement captivant.



J’AI UN PEU MOINS AIMÉ : Malgré ses progrès, l’auteure propose encore quelques phrases maladroites ou un peu lourdes. Des petits défauts que le temps et le travail finira par gommer. Les dix histoires sont d’un niveau inégal. Celle du psychiatre m’a déçu par une fin trop terne. Celle de l’alchimiste reprend malheureusement pas mal de clichés sur l’alchimie de la Renaissance. Même si je ne connais rien au gothique (ce que j’avoue sans honte), on peut supposer que l’histoire sur l’invocation du Diable doit contenir quelques clichés aussi.

 

Il paraît que Corine M. envisagerait d’arrêter l’écriture. Si tel est le cas, ce serait dommage. En voyant les progrès qu’elle a accompli, on se dit que ses œuvres futures pourraient être remarquables. En attendant, « Train de nuit » est un recueil à découvrir et à lire, pour les amateurs de fantastique, et pour les autres qui souhaiteraient découvrir ce genre parfois mal connu.