22 août 2011

Marlène Dietrich

Josef Von Sternberg cherchait une actrice pour « L'ange bleu » et on lui montra une photo de Marlène Dietrich. Il la regarda, avant de dire : « Elle a un beau cul, mais il faut aussi une gueule pour faire du cinéma. » Comme chacun sait, il finit quand même par la choisir et en faire son actrice-fétiche. Tout le personnage de Marlène Dietrich est ainsi résumé. Cette femme était un oiseau insaisissable : on la cherchait en Allemagne et elle était déjà à Hollywood, on la cherchait à New-York et elle était déjà à... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 15:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 août 2011

John Wayne

La vie de John Wayne est facile à résumer. Il a passé 10 années à devenir une star du cinéma. Et il a passé les 38 années suivantes à défendre ce statut de star pied à pied. Même devenu milliardaire, il se réveillait chaque matin avec une seule obsession : travailler et travailler encore pour garder sa place dans le cinéma mondial. Pour cela, il ne négligeait rien : dans les 60's, il exigeait un million de dollars par film. Il n'avait pas besoin d'argent, bien sûr. Mais pas question de laisser remettre en cause un statut de star si... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2011

Bud Boetticher

Bud Boetticher fut le Marivaux du western. L'un et l'autre travaillaient sur un canevas. Notre Marivaux prenait un groupe de jeunes gens de la bonne société et disséquait l'évolution de leurs relations dans le cadre des salons du XVIIIè. Boetticher prenait un groupe de cavaliers et les lançait dans le désert. Au bout d'un moment, on ne savait plus qui était le véritable danger : l'Indien dissimulé derrière le rocher, ou le compagnon de voyage si affable et souriant. Il a passé sa vie à broder sur ce canevas. Les films de Boetticher... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2011

Richard Widmark

Richard Widmark était un brave professeur de diction pour jeunes comédiens et il aurait pu le rester. Sauf qu'un jour, un de ses élèves (peut-être vexé par une remarque négative) lui dit : « C'est bien joli, tout ce que vous nous apprenez. Mais vous ? Vous seriez capable d'être acteur ? » Un peu pour lui répondre, un peu par jeu, il décida de se présenter réellement à une audition. Pour voir. Il fut pris ! C'est de cette manière inattendue que débuta une carrière étrange et atypique. J'ai toujours eu du mal à situer... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2011

Le trésor du pendu (The law and Jake Wade) - John Sturges - 1958

Western de 1958. Production : Métro-Goldwyn-Mayer. Réalisation : John Sturges. Acteurs : Robert Taylor, Richard Widmark, Patricia Owens, Robert Middleton, Henry Silva, DeForest Kelley. THÈME : Jake Wade et Clint ont jadis été amis et complices dans la même bande. Mais depuis, Jake Wade est devenu shérif. Clint le retrouve et le capture. Son but : forcer Jake Wade à lui révéler la cachette de leur dernier butin, 20 000$. Or, cet argent est dissimulé dans une ville fantôme, en pleine montagne. Commence une chevauchée longue et... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2011

Errol Flynn

Errol Flynn a-t-il existé ? On se pose la question, tant il paraît invraisemblable qu'un personnage pareil ait pu prendre forme ailleurs que dans un film. Pourtant, des gens l'ont rencontré. Il faut donc croire qu'il a bien existé. Cet Australien fit tous les métiers, y compris les moins avouables, avant de se retrouver à Hollywood et de devenir star. Non pas pour ses films, mais pour son mariage avec Lili Damita, bombe sexuelle de l'époque. Cela paraît fou avec le recul : plus personne ne sait qui était Lili Damita. Alors qu'Errol... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 11:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


12 juillet 2011

Alfred Hitchcock

Alfred Hitchcock fut le plus grand mystère de l'histoire du cinéma. Il faisait souvent des chefs-d'oeuvres. Et puis, quelquefois, il faisait aussi des gros navets. Certains de ses films étaient si mauvais que plus personne n'ose les montrer. Heureusement. La légende n'a gardé que ses réussites, alors que sa filmographie est très inégale. Mystère. On le présentait généralement comme le typique Anglais flegmatique. D'autres, bien au contraire, prétendent qu'il essayait de draguer les actrices pendant les tournages. Mystère. Un autre... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 juillet 2011

Charles Bronson

Nous avons tous eu une jeunesse. Du moins je le suppose. La mienne fut peuplée par un curieux personnage, un homme au visage buriné et qui restait toujours impassible, au point qu’on se disait que rien ne le concernait. On n’a jamais su si c’est lui qui avait développé ce style ou si ce furent les scénaristes qui le créèrent pour lui. L’éternelle histoire de l’œuf et de la poule. Charles Bronson était en quelque sorte l’acteur de ma génération. Je le voyais sans arrêt à la télé, au cinéma, dans les revues, et j’avais l’impression de... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 16:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 juillet 2011

Jean Marais

Il était une fois un jeune garçon dépenaillé, mal élevé, presque illettré, bon à rien, qui traînait dans Paris. Jean Cocteau le ramassa, l’instruisit, le façonna, et en fit un monument du patrimoine culturel français.   C’est ainsi que la légende a présenté le destin de Jean Marais. Je ne suis pas sûr que les choses se soient passées exactement comme ça. Mais qu’importe.   Lui-même résumait sa vie en disant : « J’ai eu d’abord la célébrité, et puis j’ai couru après le talent. » En effet, il devint... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 22:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 juillet 2011

Gary Cooper

Gary Cooper fut la plus grande star de l'histoire du cinéma. Quand j'étais gamin, on se mettait devant la télé pour voir "un film de Gary Cooper". Le réalisateur, on s'en foutait. Il fut le premier acteur à recevoir trois oscars, dont un pour l'ensemble de sa carrière. Son secret était simple : il était dans la vie exactement tel qu'on le voyait à l'écran. Simple, élégant, loyal, bien élevé, fidèle en amitié, respectueux de la parole donnée. Les gens qui l'approchaient n'en revenaient pas de constater qu'une superstar pouvait être... [Lire la suite]
Posté par Dalleray à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


« Début   1  2  3  4  5  6  7  8    Fin »