22728965_10155887136124306_6542820519468805532_n

Alors, ce week-end, nouvelle expédition. Je me suis tapé le déplacement jusqu'à l'Espace Champerret pour assister à Bibliomania, le salon des papiers anciens.

En fait, il s'agit simplement d'une immense brocante. Vieux livres, vieilles cartes postales, vieilles affiches, vieux magazines. Une exposition sans pareille, et franchement impressionnante. On y trouve de tout. J'y ai vu de vieux guides sur l'élevage de lapins, et aussi des manuels de 1940 sur la manière d'affronter des attaques aériennes. À côté, tout ce qu'un collectionneur peut rêver sur la presse et la littérature du passé. Une offre à nul autre pareil. On ne sait où donner de la tête.

Alors, pourquoi suis-je reparti avec une impression de ras-le-bol ? D'abord, une histoire de pognon. Pour donner un exemple, j'ai vu des bouquins du Fleuve Noir des années 60 à 180 euros ! À ce prix-là, soyons francs, le désir d'être collectionneur s'amenuise. Les autres articles étaient à l'avenant.

Et surtout, il y avait le comportement des vendeurs. Vraiment incompréhensible. On leur demande poliment des infos, et tout ce que je peux dire est qu'ils ne mettent guère d'enthousiasme à vous répondre. Si on les dérange... Voilà pourquoi je ne suis pas resté tout l'après-midi et que je suis reparti avant.