91wZKe-Iv+L

Un roman de Stéphane Loiseau, chez Durand-Peyroles, de 2016.

THÈME : Anna Bourseau est une brave employée de bureau résidant à Ancenis, et menant une vie banale. Cette dernière va pourtant basculer. Un soir, elle reçoit sur son portable un appel au secours provenant de sa fille. Or, celle-ci est morte depuis huit ans. Anna voit alors son existence bouleversée. Elle est accusée de meurtre, de faux témoignage. Elle voit ressurgir un passé dramatique et qu’elle croyait disparue. Sa seule issue est de mener elle-même l’enquête pour comprendre. Hélas, elle est bien seule et son nouvel amant Vincent se révèle son unique allié.

MON AVIS : Après un intermède, je retrouve donc Stéphane Loiseau, dont nous suivons le parcours depuis un bon moment. Dans son nouvel opus, il s’éloigne du fantastique pour revenir au thriller à l’état pur. Parce que c’est un thriller, tordu et angoissant, déroutant et d’une logique implacable. Planté sur les bords de la Loire, il m’a rappelé ces polars que fait France Télévision dans différents terroirs. Il est d’ailleurs conçu comme un scénario de téléfilm.

Moi, j’aime bien ces histoires enfoncée dans la réalité quotidienne. L’univers d’Anna Bourseau, c’est le nôtre, avec les mêmes voitures, les mêmes téléphones portables. Et ces personnages qui défilent, c’est nous. On se dit que la mésaventure que connaît l’héroïne aurait pu nous arriver, et on se demande ce qu’on aurait fait dans ce cas. Après un moment de confusion fort compréhensible, elle prend les choses en main et conduit son enquête avec détermination. Et nous, qu’aurions-nous fait ?

Ayant été, pour ma part, légèrement déçu par le précédent, je dois dire que celui-ci m’a passionné. Je répète que l’auteur devrait le proposer à la télé, car il ferait un téléfilm formidable. En attendant ce jour, il est déjà un roman formidable. S’il ne sort pas de la tombe, il sort au moins de sa tanière, ce qui est déjà bien.