Un roman de science-fiction de Monique Le Dantec, chez Morrigane Éditions.

AP-%20Couv_

THÈME : Une conférence se déroule sur la planète Piétra. Longtemps auparavant, des habitants de cette planète sont partis explorer la Terre. Or, ils ne sont jamais revenus. Deux personnes sont désignées pour partir à leur recherche. Elles sont téléportées sur la Terre et elles vont alors de pays en pays pour mener leur enquête, qui les transportera jusqu’à l’île de Pâques. Seulement, deux autres personnes sont venues de la même planète, et avec des intentions bien différentes. Une course contre la montre s’engage.

MON AVIS : Voilà un roman de science-fiction qui pourrait surprendre les jeunes générations, mais pas vraiment ceux qui ont connu la vieille SF américaine des années 60. En effet, le sujet était classique en ce temps-là : des extra-terrestres qui viennent sur la Terre pour retrouver certains des leurs, égarés, et qui en profitent pour découvrir la planète et ses étranges habitants. Cela fleure bon les vieux films en noir et blanc, avec force statues et mégalithes. Monique Le Dantec renoue avec une tradition qu’on croyait épuisée. D’ailleurs, elle a le mérite de régénérer le thème avec un humour omniprésent, ce qui nous vaut une scène incroyable où les extra-terrestres dialoguent avec le zouave du Pont de l’Alma ! De loin, la meilleure scène du bouquin. Ensuite, on saute de pays en pays, chacun étant sujet à une réflexion, jusqu’à l’île de Pâques. C’est justement la seule réserve à émettre : étant donné l’histoire, on se doute dès le départ que ça finira là-bas. D’ailleurs, le dénouement sera « ouvert », laissant la possibilité d’une suite.

Les jeunes générations accrocheront-elles à cette science-fiction ? Moi, si. Parce que c’était la mienne et que je m’y reconnais.