retour10Roman noir, publié par les éditions Ecorce en 2009, et dont l'action se situe dans le Limousin.

THÈME : Antoine est veilleur de nuit dans un foyer pour adolescents perturbés. Mais il est lui-même obsédé par un souvenir douloureux : dans son enfance, il a été agressé par un tueur en série. C'est du moins ce que sa mémoire a retenu. Mais un événement le conduit à relancer l'enquête, en compagnie d'un journaliste, un avocat et deux étranges profilers. Petit à petit, le doute va s'instiller : les choses se sont-elles vraiment passées ainsi ? Antoine est-il vraiment ce qu'il croit être ?

L'auteur est connu sur divers forums internet, sous plusieurs pseudos. Ici, il signe son deuxième roman. Plutôt une longue nouvelle, puisqu'elle se limite à 120 pages. Mais Maneval a toujours été pratiquant de textes courts.

Je lis Maneval depuis des années. Je n'ai donc pas été surpris par son style incisif, ses phrases tranchantes, ses effets mordants, son humanisme à fleur de peau. Pas plus que par sa parfaite documentation, laquelle sent le vécu. Je l'ai été en revanche (surpris) par le roman en lui-même et l'ambiance qu'il crée. En bref, je ne le classerais pas dans le "noir", et pas dans le polar. Plutôt dans le roman d'épouvante, ou d'angoisse. En fait, je l'imaginerais bien dans la vieille collection "Angoisse", du Fleuve Noir, dont je collectionne les bouquins comme autant de pépites.

Enfin, je dois avouer que je ne suis pas sûr d'avoir bien compris la fin. Un roman à découvrir.